Mise en place de vergers de manguiers de moyenne et haute intensité

PAFASP - Programme d'Appui aux Filiéres Agro-Sylvo-Pastorales
Le PAFASP a signé, en juillet 2015, un accord de partenariat public privé (PPP) avec FRUITEQ (unité de conditionnement et d’exportation de la mangue fraîche) en vue de contribuer à accroître la production, la productivité et l’exportation de la mangue. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une stratégie de promotion de vergers à moyenne et haute densité pour la mise en place de nouveaux vergers et la consolidation de jeunes vergers existants. L’objectif étant de réaliser 600 ha de vergers de manguier irrigués avec le système goûte à goûte. Les activités prévues dans le cadre de ce PPP sont essentiellement l’établissement d’alliances commerciales avec les promoteurs ; la création d’une pépinière moderne de type commercial ; la création d’un verger industriel pilote de type verger-école ; le renforcement des capacités des producteurs partenaires de l’alliance commerciale. Après quelques mois de mise en œuvre, le PPP donne des motifs de satisfaction. Ainsi, le constat fait en mars 2016 montre que 30% des plants et des équipements de stockage sont installés, 50% des clôtures, des forages sont réalisés et 50% des équipements d’exhaure solaire sont installés. Seize promoteurs sur les trente-trois que FRUITEQ encadre dans le cadre du PPP ont réalisé leurs vergers. Ce PPP devra permettre d’augmenter l’offre de mangues de qualité pour répondre à une demande de plus en plus forte de la transformation et de l’exportation de fruits frais. A long terme, l’exécution du PPP devra engendrer une production additionnelle d’environ 5000 tonnes de mangue à l’horizon 2025. La réussite du PPP créera un effet d’entraînement auprès d’autres producteurs non membres de l’alliance commerciale et induira ainsi une amélioration de la performance de la filière mangue.
Syndiquer le contenu

ACTUALITÉS

10/06/2017 - 23:34
Présentation de la technologie du ruudu En réponse à la situation difficile de 2008 où des producteurs se sont retrouvés avec des tonnes d’oignons qui pourrissaient sous leurs yeux, l’Association professionnelle des maraichers du Yatenga (ASPMY) a sollicité le soutien du...

MÉDIATHÉQUE