Maïs

PAFASP - Programme d'Appui aux Filiéres Agro-Sylvo-Pastorales

En vue de renforcer les performances des filières maïs et niébé, le PAFASP a signé un protocole pour la période 2009/2010 avec le CIC-B pour conduire des activités visant à:

  • Faciliter l’accès des producteurs aux intrants de base.
  • La mise en place d'un programme de démonstration des nouvelles technologies de conservation de niébé et de maïs développées par la recherche, l’élargissement du réseau de producteurs semenciers de mais et de niébé et la conduite de deux études filières.

La mise en œuvre de ce protocole a permis d’obtenir les résultats suivants :

Au niveau de l’Elargissement du mécanisme éprouvé de facilitation de l’accès des producteurs aux intrants et aux équipements agricoles.

  • L’élaboration et adoption d’un document administratif, techniques et juridique portant sur la gestion mécanisme de facilitation de l’accès aux intrants.
  • L’élaboration et la diffusion de supports appropriés de sensibilisation des producteurs sur le mécanisme notamment comprenant (500 guides de fonctionnement, 500 affiches géantes de sensibilisation, 1 000 dépliants CIC-B).

Au niveau de l’Amélioration de la productivité et de la compétitivité des acteurs de la filière maïs.

  • La réalisation du répertoire de 53 producteurs semenciers spécialisés dont 2 femmes dans le maïs et leur formation sur les techniques de production et de conservation des semences de maïs.
  • L’acquisition de 1 000 Kg de semences de base des variétés de maïs à fort potentiel économique et leur à la disposition des 53 producteurs semenciers formés.
  • La formation de 25 animateurs endogènes venus des organisations de producteurs des régions des Cascades, des Hauts-Bassins, du Centre-Ouest, du Nord et de la Boucle du Mouhoun sur les techniques d’animation sur les itinéraires techniques de production intensive du maïs du 21 au 22 Août 2009.
  • La mise en place de 15 parcelles d’apprentissage des techniques culturales du maïs et l’organisation de 5 visites commentées dans les villages Koro, Baré et Djigouéra.
  • La conduite d’une étude chaîne de valeur maïs assortie d’un plan d’actions pour l’amélioration de la compétitivité des acteurs de la chaîne de valeur maïs.
Syndiquer le contenu

ACTUALITÉS

10/06/2017 - 23:34
Présentation de la technologie du ruudu En réponse à la situation difficile de 2008 où des producteurs se sont retrouvés avec des tonnes d’oignons qui pourrissaient sous leurs yeux, l’Association professionnelle des maraichers du Yatenga (ASPMY) a sollicité le soutien du...

MÉDIATHÉQUE