Irrigation

PAFASP - Programme d'Appui aux Filiéres Agro-Sylvo-Pastorales

L’irrigation fait partie des programmes retenus par le PAFASP pour accompagner le gouvernement dans l’atteinte de l’objectif de croissance durable de la production agricole. La politique en la matière telle que déclinée par le document de Stratégie Nationale de Développement de l’Agriculture Irriguée s’articule autour des points suivants :

  • La mobilisation et la valorisation des ressources en eau et en terres.
  • La promotion de la petite irrigation (privée et villageoise).
  • La réorientation et rentabilisation des grands et moyens périmètres et des bas-fonds.
  • La forte implication du secteur privé à tous les niveaux de l’irrigation.
  • L’intensification et la diversification des cultures irriguées.
  • La mise en place d’un environnement juridique et institutionnel favorable.
  • La prise en compte des aspects environnementaux.

Le Projet comporte un programme ambitieux relatif aux infrastructures d’irrigation composé de deux volets : la grande irrigation et la petite irrigation.

La grande irrigation: il est prévu l’aménagement de 1 130 ha pour des exploitations individuelles de grandes tailles à Bagré destinées aux investisseurs privés et le financement des études détaillées d’environ 2 200 ha de superficies à Bagré et au Sourou. Les superficies qui feront l’objet d’études seront disponibles pour un éventuel aménagement soit par le PAFASP ou tout autre financement.

La petite irrigation: il s’agit d’appuyer la réalisation et la gestion par des acteurs privés d’environ 5 000 ha de petits périmètres irrigués utilisant des techniques et technologies d’irrigation éprouvées et la diffusion d’innovations technologiques.

A ce jour, le processus de passation des marchés pour l’aménagement de 1 130 ha sur le site de Bagré est au stade de l’approbation des entreprises sélectionnées pour les travaux et du bureau pour le contrôle. Parallèlement les contrats sont signés pour les études APS/APD pour 1 000 ha à Bagré et 1 200 ha au Sourou et les études démarreront au cours du mois de février 2011.

Pour la petite irrigation, 1 054 ha de périmètres ont été aménagés à travers les microprojets. D’autres sites totalisant 275 ha dont les études sont achevées sont en cours d’aménagement et des études sont en cours de démarrage en vue de l’aménagement de 900 ha de périmètres irrigués et de 2 100 ha de sites communautaires.

La conduite des activités d’irrigation est placée sous la supervision de la Direction des Aménagements et du Développement de l’Irrigation (DADI) sur la base d’un accord de collaboration.

Syndiquer le contenu

ACTUALITÉS

10/06/2017 - 23:34
Présentation de la technologie du ruudu En réponse à la situation difficile de 2008 où des producteurs se sont retrouvés avec des tonnes d’oignons qui pourrissaient sous leurs yeux, l’Association professionnelle des maraichers du Yatenga (ASPMY) a sollicité le soutien du...

MÉDIATHÉQUE