Mot du coordonnateur 8

PAFASP - Programme d'Appui aux Filiéres Agro-Sylvo-Pastorales
Photo accueil: 
Photo interieur: 

Vous y êtes !

Bienvenue sur le site du Programme d’Appui aux Filières Agro-Sylvo Pastorales (PAFASP) du Burkina Faso.

Ce site a pour objet d’apporter des réponses à vos besoins d’information de tous ordres sur les filières Agro-Sylvo Pastorales du Burkina Faso.

En effet, dans sa quête du développement, le Gouvernement Burkinabé a identifié les filières agro-sylvo-pastorales comme secteur ayant un potentiel sous exploité, une source de croissance. Pour exploiter à fond cette niche de progrès, le gouvernement a sollicité l’appui de la Banque Mondiale pour mettre en œuvre le PAFASP.

Mis en œuvre depuis janvier 2007, le PAFASP vise à traduire les objectifs de réduction de la pauvreté et de développement rural par une croissance soutenue des productions des filières agricoles et l’accroissement de leur compétitivité sur les marchés intérieur et extérieur.

Trois (3) objectifs spécifiques sont assignés au PAFASP:

  • Renforcer les capacités des organisations professionnelles et interprofessionnelles à élaborer et mettre en œuvre des stratégies de développement des filières orientées par le marché;
  • Développer des infrastructures productives et de mise en marché pour accroître la productivité, la qualité des produits agricoles et les liens avec les marchés;
  • Améliorer l’offre et la qualité de services d’appui aux filières, incluant l’amélioration du cadre institutionnel, légal et réglementaire pour l’investissement privé.

Quatre (4) filières porteuses ont été ciblées pour bénéficier pendant 6 ans des appuis du projet : la mangue, l’oignon, le Bétail-viande, la volaille locale.

Quatre (4) autres filière bénéficient d’appuis spécifiques : le coton, le niébé, le sésame, et le maïs.

Le PAFASP a une couverture nationale, et est représentée au niveau local par trois (3) antennes dont les sièges sont à Bobo-Dioulasso, Koudougou et Ouahigouya.

Les principaux bénéficiaires directs des interventions du PAFASP sont les organisations et associations professionnelles, les organisations de producteurs, les petites et moyennes entreprises, les acteurs individuels et les groupes spécifiques.

La mise en œuvre est assurée par un Comité de Pilotage du Projet (CPP), une Unité de Coordination du Projet (UCP) et trois (3) Antennes déconcentrées du Projet (AP), appuyées par des Opérateurs Spécialisés Filières (OSF), des Opérateurs d’Appui-Conseil (OAC) et des Opérateurs de Petite Irrigation (OPI) chargés de conduire les activités du Projet sur le terrain.

Ce dispositif s’appuie sur les Structures techniques centrales et régionales ainsi que sur les Centre Régionaux d’Agriculture.

Le cout du programme est évalué à 44,384 milliards de Francs CFA financé à 86% par la Banque mondiale.

Le projet est d’envergure nationale, toutefois sa zone d’intervention prioritaire concerne neuf régions où le potentiel de production des filières ciblées est important.

Je nourris l’espoir que ce site soit un lieu de convergence et d’échange d’information sur les filières du projet, sur ses activités, ses résultats et pourquoi pas les opportunités pour les acteurs. Une fenêtre sous forme de FAQ permettra d’échanger sur toute thématique de promotion des filières qu’il vous plaira d’introduire.

Je souhaite que le PAFASP ne soit que le logeur de notre site commun, pour l’émergence et la promotion de nos filières agro-sylvo-pastorales porteuses du Burkina.

Atamana B. DABIRE
Chevalier du Mérite National

Syndicate content

ACTUALITÉS

10/06/2017 - 23:34
Présentation de la technologie du ruudu En réponse à la situation difficile de 2008 où des producteurs se sont retrouvés avec des tonnes d’oignons qui pourrissaient sous leurs yeux, l’Association professionnelle des maraichers du Yatenga (ASPMY) a sollicité le soutien du...